Crêpes Party

Aujourd’hui j’ai fait des crêpes …

Ouais non, en fait c’est pas comme ça que je voulais commencer mon article.

Chez mes parents, on ne traîne pas en pyjama toute la journée, sauf si on est malade et au bord de la mort. Parce que là c’est d’ailleurs le seul moment ou on peut rester coucher toute la journée aussi. Sinon on doit se lever et s’habiller. Pas spécialement sur son 31 hein, mais au moins un survet. Mais rester en pyjama toute la journée, que ce soit le dimanche ou les vacances – Hérétique !!!

Rester en pyjama c’est pour les feignasses. Et les crades. Les feignasses crades quoi !

Du coup, alors, même alors que je vis avec Chéri depuis des années, je ne traîne pas en pyjama le dimanche ou les vacances. Parce que, ben parce que ça se fait pas.

Jusqu’à aujourd’hui.

Aujourd’hui, avec Chéri on avait rien de prévu, à part cocooner. Et du coup je suis restée à glander en pyjama toute la journée.

Enfin glander … J’ai quand même fait quelques petits trucs, parce qu’en travaillant toute la semaine, le week-end est le seul créneau pour faire, étendre et plier/ranger des lessives, mais j’ai pris le temps de boire mon thé devant des émissions à la con. J’ai fait de la pâte à crêpes. J’ai pris le temps de la laisser reposer en regardant des séries en pliant mon linge. Et puis j’ai fait mes crêpes, en prenant mon temps, parce qu’on avait pas d’impératifs, parce qu’on est chez nous, sans êtres dépendants de nous (à part un petit poilu, mais là il était pas trop chiant, vu qu’il pouvait chasser dans le jardin), et pour une fois je ne me suis pas brûlée, je n’ai pas râlé, je les ai toutes réussi, et le tout sans quitter mon pyjama.

On a mangé des crêpes sucrées et uniquement sucrées. Parce qu’on avait envie. Devant des émissions à la con. Avec nos plateaux devant la télé. En pyjama.

On a changé le phare de la voiture, essayer de réparer le canapé. Et j’étais toujours en pyjama.

Et c’était doux.

Je n’ai quitté mon pyjama que pour sauter dans la douche et en enfiler un propre.

Et le monde ne s’est pas arrêté de tourner (quoi qu’il tourne pas très rond en ce moment, mais aucun rapport avec mon pyjama ça !). Personne n’est venu me dire d’enfiler un survet’. Personne ne m’a dit ce que j’avais à faire et que j’avais tort de faire ce que je veux.

Et je me suis demandé pourquoi ? Pourquoi je ne l’avais pas fait avant ? Après tout, je suis chez moi. Je fais ce que je veux ! Pourquoi n’arrivais-je pas à lacher du lest, seule chez moi, loin du regard parental ?

Et pourquoi maintenant ? Qu’est ce qui a changé ? Quel a été le déclic ?

Aucune idée. Peut être parce qu’avec Chéri on est en train de construire notre cocon.

Peut être parce qu’on a trouvé notre équilibre, que J’ai trouvé MON équilibre dans NOTRE famille, celle qu’on se construit tous les deux.

Peut être que du coup je peux enfin me détacher des schémas familiaux parentaux pour construire mes propres schémas, tracer ma propre voie, celle que je veux !

Peut être que j’ai fini de repousser celle que j’étais, que j’accepte d’embrasser celle que je deviens et que j’ai compris que je ne suis plus elle, pas encore l’autre mais un mix de toutes.

Peut être juste parce que des fois c’est doux de se laisser porter, quand on court toute la semaine, et quoi de mieux que de le faire en pyjama avec des crêpes, si c’est comme ça qu’on a envie de le faire.

Peut-être que la prochaine fois on le fera dans le jardin, en baladant, avec des amis ou au ciné.

Peu importe comment on décide de vivre sa vie, tant que c’est nous qui en sommes au commande. Et des fois c’est important de s’en rappeler.

Publicités
Cet article a été publié dans Elle est passionnante ta vie, écris un livre, Fratras, Petite Sushie deviendra grande. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Crêpes Party

  1. walaziz dit :

    Mon max a été de rester 4 jours sans quitter mon pyjama. 😀
    Fuck les conventions sociales à la mords-moi-le-nœud.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s