De l’autre côté du miroir

L’autre soir, alors qu’on était en pleins ébats, Chéri m’a dit qu’il me trouvait un poil trop maigre. J’ai ri, puis voyant qu’il était sérieux j’ai froncé les sourcils, moi trop maigre ? L’amour rend vraiment aveugle.

Quand je suis revenue de vacances j’ai eu droit à :

  • T’as maigri non ?
  • Non mais je t’assure, t’as vachement maigri !
  • Non mais tu fonds à vu d’œil, je suis sure que t’as un secret minceur miracle, et que tu nous le dit pas.
  • Tu t’es affamé pendant tes vacances c’est ça ?

Alors j’ai commencé à me poser des questions. Parce que moi ni je me sens, ni je me vois plus mince (ou mince tout court en fait !).

J’ai pas de secret minceur. Pendant mes vacances, j’ai  pas trop compulsé, j’ai réussi à gérer la solitude sans me jeter sur la bouffe, et étant seule (Chéri était en week-end avec sa soeur à la capitale, puis en déplacement toute la semaine à Rouen) je ne mangeais que si j’en avais envie et n’étant pas obligée de cuisiner je ne grignotais que des choses qui me donnaient envie, il y a donc des jours ou je ne buvais que du café, avec un tranche de carrot cake, voir que du café et du thé. Pas que je refusais de manger, mais juste que je n’avais pas faim.

Oh je n’ai pas jeuné toutes mes vacances hein, j’étais en vacances, il y a donc eu quelques restau, des repas chez mes parents et j’ai cuisiné pour moi aussi hein !

Donc j’ai pas pu maigrir. J’ai mangé de la malbouffe et même des féculents le soir (damn !).

Et puis quand je me regarde dans la glace je vois pas où j’aurais maigri, je suis toujours cette petite grosse tu l’as pousse elle roule.
Et puis ma balance qui m’affiche un chiffre plus bas qu’attendu c’est qu’elle doit être cassée.
Et puis si je flotte dans mes pantalons c’est qu’ils se sont détendus au lavage. Les trous en plus sur ma ceinture ?

Ouais bon peut être. Si ca ressemble a un canard, que ca marche comme un canard et que ça cancanne comme un canard peut etre que c’est pas un poulet.

Alors une partie de moi veut bien admettre que j’ai du (je dis bien j’ai du parce que je ne le vois toujours pas) maigrir, c’est le plus logique.

Et alors la voix dans ma tête, celle qui gueule plus fort que les autres au point d’étouffer leurs propos, cette voix là se met a m’invectiver : « putain la grosse t’as maigri, on ne sait comment, alors ruine pas tout. Arrête de bouffer n’importe quoi ! Plus de féculents le soir hérétique ! Arrête les bonbons (et la reglisse c’est pas bon pour le coeur, ca provoque de l’hypertension) au boulot, et puis arrête de bouffer. Tu vas tout gâcher et redevenir une grosse vache.

Et une partie de moi a envie de lui dire de juste bien fermer sa gueule, que j’ai mangé ce que je voulais pendant mes vacances, que j’ai pas repris le sport et que j’ai minci quand meme, alors qu’elle aille bien se faire cuire le cul avec ses reflexions à deux balles, et sa morale de mormon. Mais j’ai pas la force. Je suis faible. C’est elle qui a raison.
D’ailleurs quand bien même j’aurais maigri, je sens déjà que je re-grossis. Malgré le contrôle que j’ai remis en place sur mon alimentation. Malgré la privation.
Alors je me remet a compulser. Je me re culpabilise de ne pas « bien » manger.
Et je m’epuise nerveusement.
Je suis tellement fatiguée d’elle et de moi.
Surtout de moi en fait…

Publicités
Cet article a été publié dans Elle est passionnante ta vie, écris un livre, Je suis une biatch comme les autres, Petite Sushie deviendra grande. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s