Dead or Alive

Hier j’ai pris un café avec une copinette que j’avais pas vu depuis longtemps et ça m’a fait du bien. On a parlé de tout et de rien (beaucoup de rien, c’est important, c’est reposant ^^) et je lui ai parlé de Réglisse (j’aime bien ce surnom, il lui va bien, ^^) et elle me disait que de son point de vue (point de vue pas du tout objectif car pas du tout étayé, puisqu’elle n’a que ma vision subjective des choses aka comment je les ai vécu) elle pensait qu’il ne serait pas contre l’idée de coucher avec moi, mais qu’il attendait que ça vienne de moi. Mouais.

Je ne pense pas. En le connaissant, je pense vraiment que, sans même envisager la possibilité de lui plaire ou pas, le fait que je sois en couple fait qu’à ses yeux je ne suis pas une target potentielle.

Après, et en prenant en compte ma seule vision des choses, qui est toute subjective, notre relation est un poil ambigüe. Il y a quelques temps, j’ai failli franchir avec lui une limite que je m’étais promis de ne pas franchir, et que je n’ai pas franchi uniquement parce que les choses se sont goupillées de sorte que ça ne se fasse pas, et pas du tout du fait de ma volonté de fer à friser.

Ce qui n’est pas plus mal, que ça ne se soit pas fait, parce que je pense qu’il aurait eu plus de remords que moi, vu que le peu qu’il s’est passé (si tant est qu’on puisse dire qu’il se soit passé quelque chose, là aussi les avis divergent qui à dit verge ? ) il m’a bien fait comprendre le lendemain qu’il le regrettait (un peu comme le coup du réveil au côté d’une fille moche, après un soir de beuverie, sauf que là j’étais la fille moche).

Anybref, Réglisse, dans ma tête, c’est mon adultère de schrodinger, tant qu’il ne se sera rien passé ça peut se faire comme ne jamais se faire. Et en fait j’aime bien ce statut quo entre nous. Attention, que l’on se comprenne bien, je dis bien dans ma tête, je ne sais pas si dans la sienne la vision des choses et la même, et à vrai dire je m’en tamponne mais alors d’une force ! Parce que mes fantasmes, c’est MES fantasmes, personne peut me les enlever, même avec toute la volonté du monde, et comme je ne compte pas les réaliser de si tôt, je me contrefiche de savoir s’ils sont des fantasmes ou un reflet de la réalité.

J’aime être avec lui parce que déjà d’une il est agréable à regarder (et vu que je suis une femme, je peux faire deux choses en même temps, aka tenir un conversation tout en l’imaginant en train de faire tout sauf me parler) mais surtout parce qu’il a de la conversation (et ça change), oui non parce que je fais genre mais je ne passe pas mon temps qu’à fantasmer sur lui hein, j’écoute quand il me parle.

Il a un point de vue, certes très arrêté sur les choses, mais néanmoins très piquant et ma foi interessant. Il me fait me poser des questions que je préférerais ne pas me poser (sur moi, et mon appréhension de moi-même) mais qui me permettent d’évoluer, et ce n’est pas négligeable. Mais surtout, il agit comme de la weed sur moi, il est hyper relaxant. Quand je suis avec lui je n’ai plus de filtres et je peux être moi-même. Je ne passe pas mon temps à réfléchir et à analyser ce que je dois dire ou ne pas dire, et faire ou ne pas faire. Je suis dans une démarche de séduction (parce que soyons clairs, je suis clairement dans une démarche de séduction avec lui, en même temps il est trop chou, il est un appel au flirt !) mais sans pour autant attendre que cette démarche porte ses fruits. C’est assez compliqué à expliquer, parce que même moi je ne sais pas bien ce que je ressens quand je suis avec lui, c’est très ambivalent.

En fait, il m’a fait me rendre compte qu’il existait un monde en dehors de mon couple. Un monde pour lequel je n’étais certes toujours pas prête, mais dont j’ai un peu moins peur de m’y retrouver seule. Parce que je n’existe pas qu’au travers de mon couple, mais que je peux être une fille intéressante. Je suis barrée, mais ça je le savais déja, et puis bon on l’est tous un peu. Mais je ne suis pas, ou du moins je n’ai pas à être QUE la femme de …

Après le fait qu’il m’attire sexuellement alors que j’aime mon Chéri, que ma vie sexuelle est épanouie et que je n’ai pas spécialement l’intention de tout foutre en l’air me laisse assez perplexe, je dois bien l’avouer.

Mais ça reste des fantasmes. Tout le monde fantasme. Sur du porn. Sur sa voisine/son voisin, la boulangère ou le facteur. Sur des acteurs. Sur sa collègue de bureau, son patron ou ses employés. C’est normal de fantasmer, tant qu’on arrive à distinguer la limite. Et puis des fois, la limite est un peu floue, on s’amuse à se faire peur. Parce que le frisson provoquée par l’imaginaire est plus vivifiant que l’acte, déjà parce que l’imaginaire sera toujours plus flatteur que la réalité, mais surtout parce que l’imaginaire ne porte pas à conséquences.

Alors oui il n’y aura surement jamais rien entre Réglisse et moi, mais ça n’empêchera pas qu’il me filera le smile quand je le verrai (il faut savoir apprécier les jolies choses ^^), ça ne m’empêchera pas de me demander, alors qu’il est assis à côté de moi en train de parler « et si l’embrassais là maintenant tout de suite, il se passerait quoi ? » sans que pour autant je ne lui saute dessus, et je ne m’en retournerai pas moins avec plaisir dans les bras de Chéri.

Allez je vous laisse les chouchous, c’est mes vacances : sex drugs & et puis ça ira bien en fait, c’est que j’ai plus 20 ans moi, les excès toussa toussa. Bon allez un verre de vin soyons fous !

Publicités
Cet article a été publié dans Elle est passionnante ta vie, écris un livre, Je suis une biatch comme les autres, Petite Sushie deviendra grande. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Dead or Alive

  1. walaziz dit :

    Les rapports entre humains sont toujours d’une grande simplicité. 😉
    Et oui, certains phantasmes peuvent devenir réalités alors que d’autres doivent rester du côté de la théorie et de l’imaginaire.

  2. walaziz dit :

    Je reviens en douce. Ton titre me donnait un souvenir qui était légèrement occulté par ma mémoire.
    Le verrou s’est débloqué.

    Maintenant par ta faute je vais l’avoir en tête pour quelques heures…
    Si cela peut en faire de même pour toi, ma peine sera moins forte. :p

    Pas besoin de m’accompagner je sais où se trouve la sortie. 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s