Pomme de reinette et pomme d’api

Aucun rapport titre-article c’est juste que j’ai cette chanson en tête, du coup je fais partager. Non ne me remercie pas 😉

Un petit article fratras parce que tout et rien dans ma laïfe en ce moment :
> toujours pas de cdi. J’ai encore signé un cdd. Et j’ai un peu les boules. Même si la signature du cdi nous a été assurée verbalement et par écrit, ça enquiquine, parce que j’attends certains avantages (outre la tranquillité d’esprit) rattachés au cdi et ça me frustre que ce soit encore repoussé !
> j’oublie de plus en plus de choses importantes, alors que mon cerveau tourne en boucle sur des détails insignifiants. Ce qui fait que j’ai perdu une veste noire, puis retrouvé celle-ci (devant mes yeux) alors que je venais d’en racheter une. J’ai perdu un gilet et SURTOUT je me suis retrouvé a chercher une pharmacie de garde un dimanche matin, pour acheter ma pilule que je n’ai pas renouvelée, alors que je devais la reprendre samedi soir et dont j’ai perdu l’ordonnance (qui aurait dû être la ou je la met toujours depuis des années). J’ai pu en avoir une boite. Ouf ! Elle ne me sera pas remboursée mais bon. Au moins je l’ai. Je me fatigue d’être moi ! J’aime pas oublier des trucs comme ça parce que mon cerveau est plein de pensées parasites qui tourbillonnent en non stop.
> je dors mal ce qui fait que je suis épuisée a peine le reveil qui sonne. Et les prochaines vacances sont pour décembre donc pas le choix, haut les coeurs.
> beaucoup de tensions au boulot,  qui allongent les journées alors que l’horloge tourne a la même vitesse et me laissent indécise. Je ne comprend pas et en même temps ça me gonfle d’être mêlée a ça malgré moi parce que le groupe de travail est englobé sous une seule et même étiquette. Une seule personne derange le groupe. Personne qu’il faut « ménager ». J’ai pris le parti de l’ignorer et de m’inscrire dans des rapports cordiaux mais uniquement professionnels, sauf que les autres ne supportent pas les différences de traitement non justifiées, montent au créneau. Ça clashe. Et on nous demande a TOUTES, nous les nouvelles, de laisser retomber la pression. Or je n’ai pas envie d’avoir une étiquette de revendicative. Pas alors que je sais que ce service je n’ai pas vocation a y rester (aucune de nous. Sauf la personne qui agace et qui, elle, est la depuis 12 ans parce qu’ils ne savent pas ou la mettre d’autre, aucun service tenté n’ayant marché). Pas alors qu’on sait que monter au créneau ne fera pas changer les choses sauf en notre défaveur. Et être assimilée a ce mouvement de grogne alors que je veux juste faire mon travail tranquille en attendant mon cdi puis mon changement de service,  ça me dérange. Surtout quand on me dit qu’on s’est permis de parler a notre chef en mon nom, sans me demander mon avis, je grince des dents (je précise que je parle pas la de syndicats mais de collègues de boulot lambda).
> je n’aime pas celle que je suis en ce moment. Comme au bord du gouffre. Je ne contrôle plus aucunes de mes emotions. Je passe de la deception a la peine puis a la colère ou le dépit et ce sans raison ni pallier intermédiaire et je m’épuise moi -même. Je suis en colère contre le monde entier y compris moi-meme et je peine a retrouver la paix.  Tout me parait un effort incommensurable a faire et chaque acte chaque décision, même minime, me laisse a plat.
> je me suis décidée a faire de l’épilation définitive. Et même si je sais que le prix sera rentabilisé et que sur le long terme ce sera des économies, d’avoir sorti une telle somme d’un coup me fait culpabiliser. J’ai déjà du mal en règle générale a dépenser de l’argent que pour moi, c’est la première fois que je fais une dépense a 4 chiffres et j’ai encore plus de mal. Même si cheri m’a appuyé et a essayé de me déculpabiliser en me disant que cet argent nous avions travaillé pour le gagner, que nous étions libre de le dépenser pour nous, comme bon nous semblait, et que nous le remettrions de côté avec nos futurs salaires et primes. N’empêche que je culpabilise. Surtout quand je vois le budget du mois et que je me dis qu’on va devoir se serrer la ceinture parce qu’on a plus de bas de laine dans lequel puiser pour finir le mois au besoin 😦
> cheri m’a offert un kitchen aid avec sa prime de licenciement. 4 ans que j’en rêvais.  J’ai failli pleurer dans le magasin, sous le coup de l’émotion.
> j’ai enfin lu le dernier tome de la tetralogie Eragon. Depuis 2011 qu’il etait dans ma PAL. J’hésite pour le prochain roman a commencer : Divergente ? Uglies ? 22/11/1963 ? Ou alors un de ce que j’ai sur ma kobo (j’en ai que 200 le choix sera simple – ou pas) ?

Juste une précision : je ne suis pas dépressive et/ou suicudaire. J’ai un coup de mou. Ca passera. J’avais juste besoin de verbaliser.

Publicités
Cet article a été publié dans Elle est passionnante ta vie, écris un livre, Fratras, Petite Sushie deviendra grande. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Pomme de reinette et pomme d’api

  1. Rock and Tea dit :

    Oh, ça arrive à tout le monde les coups de mou, comme ça !
    Ca va passer et ne culpabilise pas ! Ca ne fera pas avancer le schmilblick !

  2. Wolfus85 dit :

    Juste pour te dire que je te hais. J’ai la chanson dans la tête et je la chante en boucle. Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s