Pas envie …

20130418-112611.jpg

La motivation, cette chienne, m’a abandonnée. Pour tout. Pour me lever le matin, pour m’habiller (on devrait tous vivre nus et libres d’façon), pour me maquiller et me coiffer (mais bon, je n’ai pas envie d’effrayer les petits n’enfants en sortant de chez moi après, ce serait moche, pas que j’en ai quelque chose à taper des petits n’enfants, mais bon quand même, j’ai une réputation à tenir (et un job à garder)(quoi que pour le job …)), pas envie de réviser (plus que 6 semaines, haut les cœurs) et encore moins envie de venir bosser …

Je t’en parlais récemment (ou pas, m’en souviens plus), j’ai repris mes études, un Master 1 Droit des Affaires en EAD (Enseignement A Distance) à la fac de Grenoble (que je ne te conseille pas pour l’EAD, mais ça j’en reparlerai une prochaine fois je pense, quand je serais moins énervée ! Ou après le deuxième semestre pour voir si c’était un mauvais concours de circonstances ou si leur organisation est vraiment nulle à chier). EAD ca veut dire que t’as les cours via une plateforme internet (Moodle que ça s’appelle) et que tu les bosses toute seule (ou avec manuels le maçon) comme une grande, et qu’après tu ne te déplaces donc que pour les examens dans ta fac d’inscription. EAD ca veut surtout dire que tu ne peux pas suivre des cours en présenciel (présentiel ?), pour des raisons X ou Y, comme par exemple (au hasard Baltasar) parce que tu travailles à côté, parce que financièrement tu ne peux pas quitter ton job pour reprendre tes études.
C’est chiant parce que ça prend la tête du temps, tu n’as plus aucune vie sexuelle de famille, ni même perso, tu bosses toujours, le matin avant d’aller bosser tu bosses tes cours, la journée t’es au bureau, et le soir et le week-end tu bosses tes cours. C’est chiant parce que tu n’as plus le temps de rien non plus, ni de cuisiner des plats raffinés, ni de lire (je n’ai plus touché un bouquin depuis novembre, NOVEMBRE BORDAYL !!!! Tu le sens mon manque, tu le sens ou pas ?????), ni de regarder de supers émissions intellectuellement élevées (genre Top Chef ou La Belle Et Ses Princes), t’as même plus le temps de voir tes amis ou de baiser profiter de ton chéri (constamment en déplacement en plus, le fourbe). Ta vie se résume à ton boulot, tes révisions, dormir, des fois même t’oublies de manger.

Bon en vrai, ca c’était au premier semestre, parce que j’avais eu les cours avec un mois de retard, ce semestre je suis dans les temps niveau révision et du coup je peux regarder la télé le soir, et profiter de mon chéri et cuisiner le week-end, mais je me lève toujours une heure plus tôt pour réviser le matin, et j’essaie de réviser le soir, 2h avant de manger, et je ne lis toujours pas (ma vie est nulle, pleins moi !!!).

Mais bon ça reste chiant, ça reste des sacrifices, ça reste du temps pris sur ton temps de repos, mais tu te dis que ce n’est pas grave, parce que ça va t’amener quelque part, te permettre d’atteindre un but que tu t’es fixé, parce que l’un dans l’autre, c’est un mal pour un bien, c’est mettre tes loisirs en parenthèse le temps d’une année universitaire pour accéder à une vie meilleure. Sauf que …

Sauf que je ne suis pas réputée pour ma chance, je le sais, je l’ai toujours su, je pense que je dois me résigner.
Le projet, dans son ensemble, c’était M1 Droit des Affaires en EAD 2012/2013, puis septembre 2013-septembre 2014 : M2 Juriste d’Entreprise-DJCE en présenciel, grâce à un CIF financé par les FONGECIF. CIF accepté par mon employeur.
Sauf que manque de pot pour moi, je ne fais pas partie du public prioritaire, à savoir : je ne sors pas d’un congé parental, je n’ai pas plus de 45 ans ou de 20 ans dans le monde du travail, je ne suis pas travailleur handicapé, et j’ai des diplômes d’études supérieures. Alors oui, je peux comprendre les motivations sociales des FONGECIF, je n’ai pas vraiment BESOIN d’eux pour trouver un boulot pas trop mal, d’ailleurs un boulot pas trop mal, dans leurs critères, je l’occupe déjà (dixit ma conseillère FONGECIF) sauf que ma chérie, si je veux faire un CIF c’est pour me réorienter et ne pas rester dans mon boulot que si toi tu trouves génial, moi me bouffe et m’exècre ! Bon en fait ce n’est pas le boulot en lui-même que j’exècre, mais le lieu dans lequel je le fais.
Je n’ai pas de boulot dans ma structure actuelle, tellement qu’ils ont été obligés de me mettre à des postes qui ne me correspondent pas, et pour lesquels j’ai régresser professionnellement, à savoir que je suis, à la base, embauchée en qualité d’assistante juridique et qu’au final je me retrouve secrétaire standardiste et occasionnellement opératrice de saisie comptable, c’est pas que je me trouve supérieure à la secrétaire standardiste du bureau ou à l’opératrice de saisie, mais que professionnellement ça me gonfle, j’ai pas été embauchée pour ça, je ne suis pas là pour ça, au bout de 3 ans de boite (et 5 ans de métier) au lieu d’évoluer vers un poste supérieur, je repasse à un poste antérieur, et ça me gonfle, VRAIMENT, VRAIMENT BEAUCOUP !!! D’où ma démarche de reprendre mes études, pour postuler à un poste de juriste, CQFD.

Sauf que, je n’ai pas obtenu le financement pour le CIF. Donc, qui dit pas de financement, dit pas de poursuite en présenciel pour le M2. Dit même, probablement, abandon du M2 pour le moment, parce renseignements pris auprès de la fac de La Grande Ville, cette formation disponible en formation continue (youpi) se déroule quand même sur toute la semaine, mais avec des horaires aménagés (ha ha … Ascenseur émotionnel).

Donc moi je suis la, avec mon boulot qui me gonfle et que je supporte de moins en moins (je vais finir par en tuer un, je le sens, je le hume), avec des études en parallèle qui me prennent mon temps libre alors que je sais même pas si elles vont me servir à trouver autre chose, vu qu’elles sont inabouties, et sans savoir ou je campe l’année prochaine.
J’ai le choix entre :
– Tout laisser tomber, tout envoyer valser et chercher du boulot avec ma Licence et mon expérience (d’ailleurs si tu es un cabinet d’avocat, ou une entreprise qui recherche une assistante juridique spécialisée en droit des sociétés, tu m’intéresses ^^), mais bon, ça m’énerve, je refuse de laisser tomber mon Master 1, parce que bon, j’ai commencé je fini, même si je ne suis plus très sure que ça me serve à quelque chose … (donc si tu es un cabinet d’avocat, ou une entreprise qui recherche une assistante juridique spécialisée en droit des sociétés, et titulaire d’un Master 1 Droit des Affaires, tu m’intéresses ^^),
– Voir quels sont les horaires aménagés et éventuellement essayer de négocier de passer à mi-temps aménagé avec mon employeur pour continuer, tout en travaillant.
– Demander une rupture conventionnelle et voir avec le pôle emploi pour suivre une formation qualifiante pour adulte pour changer de vie en faisant un truc qui me plait (mais bordayl de merde de pompe à chiotte, c’est quand même malheureux d’en arriver à se dire qu’on est obligé de se retrouver au chômage pour pouvoir suivre une fucking formation diplômante pour adulte !!!)

Donc voila, voila pourquoi en ce moment j’ai du mal à me motiver pour quoi que ce soit !!! Surtout qu’avec ce temps je n’ai pas envie d’aller m’emmerder dans un bureau, à faire quelque chose qui ne m’intéresse pas, pour une reconnaissante inexistante (il faut savoir qu’au bout de 3 ans de boite, je ne suis toujours pas autonome sur mon poste, alors que c’est mon job. Tout ce qui sors de mon bureau, tous les actes que je rédige quand, oh joie suprême j’ai enfin du juridique à faire, passe par la direction pour validation, direction qui les ¾ du temps ne doit même pas les regarder, parce qu’elle y comprend rien pour une partie, et que mes actes reviennent validés sans corrections (ou alors un « s » oublié dans l’acte, ou des informations qui ne m’auraient pas été donné au moment de la rédaction et à rajouter, mais jamais de correction sur la validité de l’acte en lui-même, ou quasiment. Quand je te dis que je n’évolue pas dans cette boite !!!). Alors que je pourrais être dans mon jardin à planter, ou quelque part au soleil, n’importe ou, à profiter de la vie … Non vraiment, en ce moment je n’ai pas ENVIE !!!

Publicités
Cet article a été publié dans Elle est passionnante ta vie, écris un livre. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Pas envie …

  1. Lizly dit :

    Je ne vois pas pourquoi tu exclues complètement le passage par Pôle emploi ou un autre système de formation qui supposerait de lâcher ton travail actuel.
    Je suppose que financièrement, ce n’est pas gérable pour vous que tu n’aies pas de boulot mais n’existe-t-il vraiment aucune formation en partie indemnisée à côté de laquelle tu pourrais prendre un petit boulot (un job étudiant, pas un truc forcément au top mais qui paie le loyer et les coquillettes) ? Il me semble que la CIF pouvait financer en petite partie ton projet, non ? Ce n’était pas lourd mais peut-être qu’avec quelques heures de taf à côté, c’est gérable ?

    Je ne peux pas trancher pour toi mais il me semble qu’une année de galère pour un boulot dans lequel tu te sentiras bien et tu pourras t’épanouir, ce n’est pas cher payé.
    Il me semble que tu es dans la même boite depuis qu’on se « connaît ». J’ai « vue » tes conditions de travail se dégrader, ton insatisfaction grandir encore et encore.
    Tant que ton Chéri ne bossait pas, tu n’avais pas le choix. Maintenant que tout ne repose plus sur ton salaire, il est peut-être tant que vous pensiez à toi. Vous, parce que c’est aussi une question qui touche au couple. Vous avez fait des efforts pendant les années de chômage de ton Chéri. Est-ce que ça ne vaut pas le coup de faire des efforts pour que toi, tu te sentes mieux maintenant ?

    Je ne fais que poser les questions, je ne juge pas, tu le sais, hein.

    • sushiesan dit :

      J’exclue pas l’option pôle emploi, je trouve dommage de devoir devenir chômeuse, pour pouvoir suivre une formation diplomante.
      Pour le CIF, comme tu dis « ca vaut le coup de se serrer la ceinture pendant 1 ans et de faire un prêt étudiant (parce qu’il faudrait un prêt étudiant, la prise en charge du CIF couvrirait seulement les dépenses amenées par la formation, donc après faut payer les factures et bouffer) pour faire un truc qu’on veut vraiment faire. Le problème c’est que c’est pas un truc que je veux vraiment faire, je ne sais pas ce que je veux. Juste ce que je ne veux pas, donc ouais ça me fait un peu chier.
      Mais des que je saurais ce que je veux, je le ferai, Chéri me soutenant a 100% autant moralement que financièrement 🙂
      Et je sais que tu juges pas ma belle, tu es d’ailleurs une des premières a l’avoir su par texto 🙂
      Et oui je suis dans ce boulot depuis qu’on se « connais » 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s