Me sens comme une grosse merde

Ce soir après le boulot, j’ai essayé d’aller courir …

Je dis « essayé » parce que je n’ai pas réussi à aller jusqu’au bout …

Pleine d’espoirs naïfs j’ai voulu tenter le grand tour (2,4 km) en me disant qu’au pire je m’arrêterais de courir à 1,9km (ce que je cours d’habitude) et ferait le reste en alternant marche/course (ou juste marche)…

Sauf qu’à 1,4km, sans que je sache pourquoi, mon corps s’est arrêté. Comme ça. De lui-même. Sans que je comprenne pourquoi. Je me suis alors détesté (et me déteste encore)(me demande pas pourquoi, je ne le sais pas moi-même) et me suis mise à pleurer. Du coup je n’ai pas pu finir. Dès que j’essayais de recourir, mes jambes s’arrêtaient au bout de 2 ou 3 foulées. J’ai même pas pu faire de deuxième tour, comme d’habitude, même en marchant, je pleurais trop 😦 j’ai pleuré pendant 20 minutes sans pouvoir m’arrêter 😦

Je ne sais pas ce qui s’est passé. Est-ce la fatigue de la reprise du boulot : levée 7h, dernier repas dans l’estomac à 12h30 (portion réduite)(sauf un carré de chocolat noir au goûter)(reprise du régime oblige). Est-ce mes règles alors que je suis en milieu de plaquettes (parce que j’ai enchaîné 3 plaquettes sans m’arrêter pour pas avoir mes règles ?) ? Est-ce les nerfs qui ont lâchés ? Est-ce mon corps qui a atteint ses limites, d’où le point de côté qui m’a accompagne toute la journée, alors que j’aimerais le pousser un peu plus ? Un mix de tout ça ?

Je sais pas. Je vais ré-essayer jeudi soir, on verra bien 😦

Peut être que mes parents et mes profs de sport avaient raison, je ne suis pas et ne serai jamais sportive, je ne serais jamais endurante. Faut que je me résigne 😦

Ou alors c’est juste que je suis une grosse vache 😦

Publicités
Cet article a été publié dans Elle est passionnante ta vie, écris un livre. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Me sens comme une grosse merde

  1. ann dit :

    hooooo je ne pense pas qu’il failles te déprécier de la sorte, tu sais nous sommes tous des humains avec nos faiblesses, tu évoques un enchaînement de plaquette de pilules ça peut être ça, ça peut être de la fatigue, des problèmes personnels, le fait de ne pas avoir assez manger, et aussi peut être d’en faire trop oui trop si tu pousses trop ton corps, il dit stop, je l’ai vécu.

    Et tout le monde peut devenir sportif, endurant tout ce que tu veux, il faut juste avoir l’équilibre : alimentation/motivation/forme physique suffisant et tu peux y arriver, tout le monde le peut.

    Reposes toi et vas y quand tu le sentiras, et tu verras tu passeras les 2 kms haut la main!

  2. May dit :

    A répéter dix fois : "je suis PAS une grosse vache, je suis un petit (mettre le nom de l'animal préféré).

    Il faut y aller petit à petit. Et puis, euh, tu sais, rien que le fait d'y aller, c'est déjà énorme. J'aimerais bien avoir cette motivation-là. J'aurais l'impression d'avoir franchi un gros gros cap dans ma flemmardise.

    Alors, si toi tu es une grosse vache : je ne sais pas ce que sont les 3/4 de la population restante.

    Prend soin de toi. Et puis, parfois, cela fait du bien de pleurer.

    • sushiesan dit :

      Merci ma belle. Un gros coup de mou et de baisse de moral en ce moment. Ce doit être la rentrée. Je vais essayer de me reprendre.

      Et tu as raison, je suis une petite vachette (la vache étant mon animal preféré ^^)

  3. Amy dit :

    Quoi, tes profs et tes parents ont dit ça ? Etonnant… mon père est prof d’EPS, et je ne pense pas qu’il m’ait jamais dit que quelqu’un ne pouvait pas être sportif. Etre doué, c’est autre chose, mais s’entrainer pour parvenir à un certain niveau, je crois que c’est à la portée de tous, sauf condition médicale vraiment problématique. Je suis sûre que tu y parviendras en faisant des petites séances régulières, sans forcément vouloir trop en faire tout de suite. Il faut y aller progressivement, , peut-être pour l’instant t’arrêter avant même d’être vraiment crevée. Quand tu ne peux plus courrir, marche assez rapidement, recours un peu peu, remarche… jusqu’à ce que les périodes où tu cours deviennent de plus en plus fréquentes et longues.;)
    Et puis, si moralement, tu as un petit coup de mou (ce qui arrive de temps en temps), ce n’est pas étonnant non plus que tu aies eu du mal, sans doute.;) Bon courage à toi, mais je suis sûre que ça va aller mieux, et que tu vas y arriver.

    • sushiesan dit :

      Pas mes profs dans le circuit scolaire, mes profs des différents sports que j’ai pratique au cours de mon enfance.
      Mes parents, c’était pas méchant, c’était pour me rassurer je pense, pour pas que je me dévalorise. Mais du coup j’ai grandi en me disant que quoi que je fasse je n’y arriverais jamais 😦

      C’est ce que je fais. Je cours, puis marche, recours, marche, … Mais hier j’ai pas réussi à au moins courir comme d’hab. Je voulais pas spécialement faire mieux mais au moins pas pire quoi … Je verrais demain, ou ce week-end. En ce moment j’ai pas le moral. Paraît que c’est bon pour le moral de se défouler, mais faut croire que je suis trop faible psychologiquement pour ça 😦

  4. Lizly dit :

    Alors non, non, non, le coup de la fille qui sera jamais sportive, tu n’as pas le droit de le sortir.
    Parce que je sais que c’est du n’importe quoi. Parce que moi aussi j’étais nulle en EPS au collège et parce que mes parents, ils avaient tendance à dire que bwarf, fallait pas trop m’en demander (remarque, eux, ils m’ont donnée une éducation totalement exemptée de sport donc un peu à qui la faute là, mais je dérive).
    Tout ça pour dire que la fille pas sportive que je suis censée être, ben maintenant, elle fait de la course, du tennis, du cheval, de la rando à pied et même qu’elle nageait 80 longueurs dans l’heure quand elle était bien branchée piscine.
    Alors non, ça ne vient pas d’un coup et oui, des fois je suis toute motivée et je touche pas une balle ou je m’effondre après quelques foulées. Le corps n’est pas une machine, il a ses aléas. Toutes les personnes qui pratiquent un sport régulièrement te diront qu’il y a ces jours sans. Il n’y a pas toujours d’explication.
    Donc toi, demain, tu retournes courir sans te mettre la pression.
    Et tu te fais un peu confiance.
    Et tu arrêtes aussi d’être toujours plus exigeante avec toi même au passage, tiens.

    (Par contre, pour la pilule, tu peux rester plusieurs mois sans interrompre la prise et tu n’auras pas de règle, à moins que tu rates un jour)

    • sushiesan dit :

      Okayyyyy. Excusez moi madame !!! Je le ferai plus 😦 je vas essayer de me reprendre …

      Pareil, la « larve feignante » qui ne se bougera jamais le cul parce qu’elle est trop (grosse ?) molle et qui ne sera jamais sportive fait (et aime faire) de la rando (et aussi du basket et du tennis, en dilletante), du vélo, s’est mis à courir et va s’inscrire à la danse (sûrement. Enfin normalement quoi). Alors oui j’étais nulle face à ma petite sœur qui montait aux arbres et pouvait se tordre en deux (5 ou 6 ans de gym ensemble), oui j’avais des problèmes de santé et était fragile, mais aujourd’hui je suis plus sportive qu’elle (bon la en ce moment, il parait qu’elle à une bonne excuse : un Alien dans le bide, paraît que ça fatigue ^^). Mais bon, c’est comme pour la silhouette. Me suis toujours pas défait de l’image de la petite grosse, ça va être dur de me faire à l’idée que je suis une sportive du dimanche 😉

      Pour mes règles, ça m’avait jamais fait ça et pourtant, c’est pas la première fois que j’enchaîne les plaquettes pour pas les avoir. Mais la j’en ai enchaîné 3, n’en ai (normalement) pas oublié et j’ai pourtant eu des règles (douleurs + perte de sang) pendant 2 jours en plein milieu de plaquettes :-/

  5. Amy dit :

    Je crois que c’est normal en fait, ça s’appelle du « spotting ». Moi aussi ça m’avait chamboulé, même si ça ne présente aucun danger.

  6. Poppy Rawson dit :

    Pfiou, qu’est-ce qu’il faut pas lire comme âneries des fois …. Toi une grosse vache ?? On aura tout vu !!
    Le corps lâche parfois, ça arrive à tout le monde !

  7. et moi je serais incapble de faire 200 m en courant!
    xo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s