Je suis la honte des féministes ;-)

(Pix : Mon premier essai de Cupcake ^^)

S’il y a bien une chose à laquelle je ne voudrais pour rien au monde renoncer c’est mon indépendance. Mon indépendance financière et mobile. je veux dire, j’ai mon permis, ma propre voiture, je peux aller ou je veux quand je veux. Je ne dépends pas d’un homme pour payer mon loyer, ma facture de téléphone, ou m’acheter des trucs ^^

Ma mère, d’ailleurs, nous a toujours élevées, ma sœur et moi (mes parents n’ont eu que enfant, deux pisseuses ^^) en faisant tout pour que nous soyons indépendantes, pour que nous n’ayons jamais à dépendre de quelqu’un. Par ailleurs, j’ai grandi en entendant : « les hommes ça sert à rien », ce qui fut l’un des nœuds des problèmes que nous avons du résoudre avec Chéri, je passais mon temps à lui répéter que je n’avais pas besoin de lui, que s’il était pas content, il n’avait qu’à s’en trouver une autre, ce qui fait que lui se sentait inutile et pensait qu’il ne m’apportait rien. Et j’ai du travailler sur ça. Parce que oui je n’ai pas BESOIN de Chéri, mais j’ai ENVIE de l’avoir à mes côtés. Enfin bref, ceci n’est pas le sujet.

Donc, oui je suis indépendante, et non je ne renoncerais à mon indépendance pour rien au monde. Mais c’est vrai que par contre, il y a des fois, souvent même, ou j’aimerais être une femme des années 50 d »intérieur, une femme au foyer. Rester à la maison, m’occuper de la tenir, m’occuper de mon mari et de mes enfants en leur faisant de bons petits plats. M’occuper de mon jardin. Être une Bree Van De Kamp mais en moins psychorigide ^^

La par exemple aujourd’hui, c’était mon dernier jour d’arrêt de travail dû à ma gastro (je te vends du rêve là hein ^^) et comme j’allais mieux, et que ça faisait deux jours que je restais affalée sur mon canapé comme une merde (disons les choses clairement ^^), j’ai cuisiné, pour mon homme (arrêté aussi, parce qu’il a une intoxication alimentaire (on soupçonne un staphylocoque à Quick) mais qui peut manger n’importe quoi, allez comprendre ^^) : à midi j’ai pas un grand mérite : cordon bleu poulet-bacon et spaghettis. Puis j’ai fait des cupcakes chocolat-glaçage vanillé, des cuisses de poulet citron-thym et des haricots verts-champignon pour ce soir, et un foie gras aux poires pour ce week-end. Oui tu as bien lu, un foie gras aux poires. Figures-toi que ce matin, en allant acheter du beurre pour mes cupcakes au supermarché à côté de chez moi (chez les nouveaux commerçants ^^), il y avait du foie gras à 16,90 € le kilo, c’était une aubaine !!! Du coup, ni une ni deux, j’en ai pris un, je suis allé acheter une poire et ce soir j’ai fait mon foie gras. Là il attends au frigo de prendre et d’être dégusté, ce week-end 😉

Et franchement je me suis régalée, j’adore cuisiner pour mon Chéri et pour les gens en général. Autant quand je suis seule, j’ai pas trop la motivation, autant quand c’est pour les autres je me barde !!! C’est d’ailleurs l’un des NOMBREUX regrets que j’ai d’avoir pris cet appart, c’est qu’il est trop petit pour recevoir 😦

J’ai d’ailleurs des rêves de ménagère : je rêve d’une grande cuisine, avec un piano (de cuisine le piano, pas pour faire de la musique hein ^^), d’un robot batteur KitchenAids, d’un four électrique pour pouvoir faire des macarons. Je rêve de faire, pour les fêtes/anniversaires/noël de mes proches, des coffrets de pâtisseries faites maison (chocolats, cookies, pain d’épices, macarons, biscuits de noël, foie gras, …). Je voudrais recevoir plus souvent, sortir l’argenterie, la nappe que j’aurais cousu moi même, dresser ma table, régaler mes convives avec de délicieux petits fours,/amuse-gueule, puis le repas et le dessert.

Et puis, je ne veux pas juste être une femme d’intérieur, je veux aussi continuer à prendre soin de moi, me faire belle pour moi et pour mon homme, que ce soit ma coiffure, mes habits, mon apparence en général. Continuer à séduire mon Chéri, puis plus tard être belle et élégante pour mes enfants.

Mais j’ai un appart tout riquiqui, et un boulot qui même s’il est un poste de bureau, reste un boulot à temps plein, qui me prends toute la semaine de 8h à 18, et quand je rentre le soir, je n’ai ni le temps, ni l’envie de cuisiner des trucs de folie, et le week-end, ben y a le marché, les courses, le ménage, et j’ai envie de dormir un peu le matin, du coup ben c’est rare que je laisse exprimer mon art culinaire 😦 et puis de nos jours, le salaire de mon « mari » ne suffit pas à faire vivre le ménage et ne me permets pas de rester une femme au foyer, donc soit je deviens une superwoman (avec de la coke et en dormant moins, je gagnerais quelques heures pour cuisiner peut être), soit je met mes rêves de ménagère au placard et je me contente d’en être une le week-end 🙂

Publicités
Cet article a été publié dans Petite Sushie deviendra grande. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Je suis la honte des féministes ;-)

  1. Rohhhh la honte des féministes, peut-être pas, mdr. Mais j’avoue : je ne comprends pas comment une femme au foyer peut aimer ça. Je respecte, mais je ne comprends pas. Et mon job me prend beaucoup de temps, mais c’est aussi la clé de mon indépendance, de mon épanouissement. Je ne me vois pas vivre sans.

    • sushiesan dit :

      J’ai jamais été femme au foyer, ou en congés maternité, ou rien de ce genre. Autant au bout d’une semaine/un mois je languirai de retourner au turbin !!! 😉

  2. Lizly dit :

    Pour avoir régulièrement, en tant que glandeuse-de-prof, des semaines entières de vacances sans Celuiquej’aime, je peux dire que je n’aimerais pas du tout être femme au foyer. Même si cette semaine j’ai fait plusieurs fournée de cookies, des crêpes, vidé les 2 paniers à linge (totalement vides, je crois qu’on n’y été pas arrivée plusieurs années), et que j’ai aimé ça. Mais c’est faussé : on travaille tous les deux, on a le niveau de vie de deux salaires, j’ai la fameuse indépendance dont tu parles. Et je sais que le boulot va reprendre. Je pense que je détesterais avoir des semaines comme celle que je vis comme unique perspective.
    Mais bon, après, c’est vraiment personnel à chacun.

    • sushiesan dit :

      Comme je disais à lolapeste, en même temps autant au bout d’une semaine je voudrais revenir au taf !!!
      Je pense que c’est comme toi, j’apprécie ces moment de « ménagère » (sauf le ménage, je déteste toujours autant ça. Autant la bouffe, les courses, même les machines et le repassage m’en fout, autant le ménage, ça me gonfle) parce que je sais que c’est pas mon quotidien. C’est comme les vacances ça. Tant qu’on travaille on pense qu’à ça. Au début on voudrait que ça s’arrête jamais, mais au bout de quelques semaines on languis de reprendre le boulot quand même !!!
      En fait j’aimerais pouvoir être sur tous les fronts, travailler mais pouvoir cuisiner autant que je veux, avoir le temps (et l’espace) d’avoir un potager, faire moi même mes conserves/compotes/… Coudre mes nappes et rideaux (et mes habits), m’occuper des gnomes, tout en gardant la peau fraîche et le brushing impeccable, mais c’est pas possible ça donc bon … 😉

  3. Loupy dit :

    Pour être depuis 5 mois à la maison…je sature !! Bon le fait que je doive me reposer sans arrêt n’aide pas c’est certain, mais ce qui me manque surtout, c’est le contact avec le gens 🙂

  4. Thé Citron dit :

    Moi c’est un peu comme ça que je conçois mon éventuel couple. Être indépendante, bien sûr, mais avoir envie de faire plaisir à l’Autre. Alors bon, dans l’idéal, l’Autre sera dans le même état d’esprit. Il l’est pour toi ??
    T’as mis combien de tonnes de beurre dans ton cupcake 😉 ?

    • sushiesan dit :

      Dans l’état d’esprit du mâle qui aime se faire servir, ouais il l’est assez mon mien 🙂

      Pour le beurre dans les cupcakes je sais plus, j’avais suivi ta recette que t’avais donne en lien à Lizly 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s